AFPC

Assoc. Française de méditation de Pleine Conscience

La méditation de Pleine Conscience est un acte d’Amour

Quand nous pratiquons la méditation de Pleine Conscience, il faut travailler le lâcher-prise sur l’acte lui-même de méditation. Dès qu’il y a attachement, il y a construction (interprétation) du mental autour de l’objet auquel nous nous attachons, il y a donc illusion. C’est à travers de sessions de méditation parfois un peu « difficile », car par exemple inconfortable, que nous découvrons en profondeur ce que veut dire le lâcher-prise, et à partir de là la véritable nature de la méditation, qui n’est autre qu’un acte d’Amour.

Session passionnante hier soir. J’ai proposé aux participants de changer un peu la configuration de la session et de prendre plutôt des chaises (très inconfortables) pour s’asseoir !

Nous avons pu alors entrer au cœur du processus méditatif et mieux comprendre ce que le lâcher prise voulait dire !

En effet très souvent nous faisons de la session de méditation une zone de confort, un moment privilégié et préservé qui nous « repose » du monde extérieur, voir qui nous permet de le fuir, en nous attachant à la poursuite d’un idéal transcendant bien éloigné du quotidien et de ses contrariétés !

Nous passons donc d’une illusion à une autre avec pour seule conséquence de rendre encore plus difficile notre vie quotidienne !

Comprenons bien qu’il s’agit là d’une ruse de notre Mental qui est toujours prêt à nous « tromper » de manière très subtile.

Méditer ce n’est pas cela. Méditer c’est épouser le réel tout en modifiant notre façon d’Etre à ce réel.

Comme le dit Yvan Amar, passer de l’état de « victime » du Réel à celui de « Disciple » du Réel.

Ainsi parce que nous ne « réagissons » plus aux événements en fonction de nos conditionnements, par ce que nous restons dans cette « vigilance silencieuse » et dans ce « lâcher-prise » fac e à tout ce qui surgit, nous provoquons en nous une véritable révolution intérieure.

Au cœur de ce silence méditatif qui observe sans juger, se construit progressivement un monde d’Unité, qui abolit la dualité, le jugement, la séparation … alors émerge une Paix qui réconcilie ce qui auparavant nous semblait opposé  … et au cœur de ce « nouveau » monde (qui a toujours existé mais que nous redécouvrons), surgit à partir de ce Silence et cette Paix une lumière qui imprègne tout : l’Amour.

Car l’Amour est ce qui reste quand toute l’illusion de la séparation – fruit du mental conditionné – est abolie. C’est le grand secret transmis par les sages de toutes les traditions.

L’Amour est notre nature véritable que la méditation de Pleine Conscience nous permet de laisser émerger.

La méditation est donc avant tout un acte d’Amour J

Belle journée à tous,

Julien pour l’AFPC

Méditation de Pleine Conscience sur Montpellier et sa Région

www.pleineconscience-france.com

www.facebook.com/AssociationFrancaisedePleineConscience

Nous retrouver également sur: